HOUNKPONOU NFM, SALIFOU K, OBOSSOU AAA, BIAOU COA, SIDI IR, VODOUHE M, AHOUINGNAN AY, LAOUROU H, ALASSANE Y, ZAONGO D., ROCHAT H, ALIHONOU E

1 Faculté de Medicine de l’Université de Parakou, Parakou, Bénin
2 Institut Regional de Santé Publique de l’Université d’Abomey-Calavi, Bénin
3 Ecole Nationale de Formation des Techniciens Supérieurs en Sante Publique et en Surveillance Epidémiologique, Université Parakou, Bénin
4 Faculté des sciences de la santé de l’Université d’Abomey Calavi, Cotonou, Bénin

RESUME
Introduction : La fistule obstétricale (FO) est un problème de santé publique. Objectif : Etudier les aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des FO à l’Hôpital Saint Jean de Dieu (HSJD) de Tanguiéta. Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective et descriptive qui s’est déroulée du 02 octobre au 08 novembre 2017 avec la collecte des données à partir des dossiers du 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2016. Résultats : Au total, 156 dossiers de FO ont été enregistrés dont 143 cas opérés soit en moyenne 78 cas par an. L’âge moyen des patientes était de 26 ans avec les extrêmes de 15 et 54 ans. Les patientes étaient des béninoises (53,07%), non scolarisées (85,04%). L’âge moyen de l’ancienneté de la FO était de 9 ans avec des extrêmes de 6 mois et 35 ans et 52,38% des FO était âgé de 1 an à 6 ans. La durée de travail d’accouchement était supérieure à 48 heures (85,71%). La mutilation génitale a été notée dans 55,94% des cas. Les femmes avaient un périnée tonique (74,13%) et un tissu vaginal scléreux (43,36%). La fistule vésico-vaginale (FVV) représentait 61,54% des cas opérés. Les voies d’abord étaient vaginale (74,83%) et la suture simple était la technique de fermeture utilisée (85,31%). Les taux de guérison étaient de 1 er degré (88,11%), de 2 ème degré (7,69%) et de 3 ème degré (4,20%). Conclusion : La FO est encore fréquente au Bénin en particulier la FVV. Le taux de guérison après cure est satisfaisant. Mots clés : Fistule obstétricale, Epidémiologie, Prise en charge, Bénin.

ABSTRACT
Introduction: Obstetric fistula (OF) is a public health issue. Objective: Study the epidemiological, clinical and therapeutic factors associated with obstetric fistula in Tanguieta Saint John of God Hospital (HSJD). Methods: It was a retrospective, descriptive and analytical study conducted from 2 nd October to 8 th November 2017. Data collection was carried out on the basis of patients’ file from 1 st January 2015 to 31 st December 2016. Outcome: A total of 156 obstetric fistula cases were recorded, including 143 women who underwent surgery representing 78 cases per year on the average. The patients mean age was 26 years with extremes values of 15 and 54 years. They were Benin nationals (53.07%), and out-of-school (85.04%). The mean age of obstetric fistula was 9 years with extremes values of 6 months and 35 years, and 52.38% of obstetric fistula ranging from 1 to 6 years. The length of labor exceeded 48 hours (85.71%). Genital mutilation was observed in 55.94% of cases. The women had tonic perineum (74.13%) and sclerous vaginal tissue (43.36%). Vesicovaginal fistula (VVF) accounted for 61.54% of all women who underwent surgery. Vaginal approach was predominant (74.83%) and suture was the closure technique used (85.31%). There were 1 st degree (88.11%), 2 nd degree (7.69%) and 3 rd degree (4.20%) recovery rates. Conclusion: Obstetric fistula is still widespread in Benin, VVF in particular. Post treatment recovery rate is satisfactory.
Key words: Obstetric fistula, Epidemiology, Management, Benin.

EnglishFrench